La mise en examen de Stéphane Richard dans le cadre de l’affaire Tapie a constitué un choc pour les personnels d’Orange. La CFE-CGC a considéré qu’un changement de PDG en pleine tempête aurait été préjudiciable à l’entreprise et à ses personnels.