La CFE-CGC et l’ADEAS demandent un moratoire d’au moins 3 ans sur le dividende.